mardi 17 avril 2018

... J'en veux pas !

Il n'en est absolument pas question!
Billet d'Hisia

J'ai une petite faim.
Quelqu'un pour me donner des friandises ?


Enfin, j'ai failli attendre.


Mais qu'est ce que c'est que ça ?


Je ne veux pas voir ça.
C'est une fin de paquet. 


Pour qui on me prend ?


Je ne fais pas les fonds de paquet.
C'est beurk, mauvais. Pas question !


Vous n'êtes pas belles du tout !
Vous n'avez rien à faire sur MON comptoir.


 Quelqu'un pour me donner autre chose ?
Il y a mon tube de Katmalt qui ne demande qu'à être ouvert.


Comment ça ?
Pour la pâte de malt ce n'est pas l'heure ?
Non mais ! C'est une plaisanterie ?


Il y a des humains mono maniaques ici.
Mais bon, rentrons dans leur jeu.
Admettons que ce ne soit pas l'heure pour la pâte.
Mais je voudrais faire remarquer que derrière moi il y a un paquet NON ENTAME, TOUT NEUF de mes friandises au fromage.


Ce sont les mêmes que les vieilles qu'il y a sur le comptoir.
Alors pas question d'utiliser la même excuse foireuse que pour ma pâte de malt.
C'est l'heure pour ces friandises là.


Comment ça c'est non ?
Il y en a qui mange du chocolat. J'ai des preuves. Il y a le papier aluminium sur le comptoir.
Et d'autres des petits gateaux bio au sésame. Idem, il reste la boite bien en vue.
Et moi je dois manger des vieilles friandises toutes défranchies.


Puisque c'est ça je me casse.
Je m'en vais ailleurs.
Je suis sure que je trouverais une maison où des gens sauront me traiter comme je le mérite. Je suis une Princesse.



A bientôt ...





jeudi 12 avril 2018

Rien de neuf, que de l'humide !

Je vais finir pas avoir les pattes palmées
 ou par mourir d'ennuie !
Billet d'Hisia


Bonjour,
Je sais, je continue à disparaitre, mais il ne se passe pas grand chose.
En plus, depuis dimanche, quand il ne pleut pas et bien ... il pleut.
D'ailleurs il ne pleut pas, il tombe des cordes !


Du coup, pour ne pas mourir d'ennuie .... j'essaye plein de coins pour faire la sieste.
Il ne faut pas se laisser abattre.


Mais je dors aussi sur le lit.
Et là c'est très spécial comme position. Je dors avec la patte arrière droit levée.
C'est pour capter les bonnes ondes.


Je me mets aussi dans mon hamac de lit.
C'est celui que Nat à Chat m'avait offert quand j'ai été stérilisée.
En parlant de mon humaine, elle exagère vraiment.
Sous prétexte qu'il faut prendre l'air, tout à l'heure elle m'a mise dehors (Pas dehors, juste dans le garage et je suis sortie. J'espérais qu'elle aille faire ses besoins dehors vu qu'elle déteste les bacs à litière).


Je ne pouvais pas la laisser toute seule sous la pluie. Mais il pleuvait vraiment.
Heureusement que je connais tous les coins pour m'abriter. Quelle galère ce temps !


J'essaye aussi le matelas près du radiateur.  Après le froid humide du dehors c'est bien.
Parce que je vous ai pas dit, mais en plus de pleuvoir sans arrêt il fait froid.
Il a neigé pas très loin.


Il y a aussi quelques compensations.


Hier j'ai fait une mini balade. En rentrant j'avais une grande assiette de poulet qui m'attendait.


Mon Papy avait dépiauté une carcasse de poulet juste pour moi.
Il est super gentil. Ce n'est pas comme certaine ....


Il parait que je suis craquante quand je dors.
Mais comme activité on fait mieux quand même.


Je vous l'avais bien dit. Je n'ai rien à raconter.
Sauf peut être un truc.


Mardi il a beaucoup plu. Vers 19h00 ça s'est enfin presque dégagé. Il y avait du soleil. C'était beau.
Du coup je suis partie en balade. J'avais besoin d'activité.
Mon humaine est ressortie vers 20h45 pour m'appeler. Mais j'étais occupée.


C'est normal d'avoir des occupations rien qu'à moi. J'avais rendez vous avec des souris.
Mais sur le lieu du rendez vous il n'y avait personne.
Elles avaient décidé de faire un jeu de piste rien que pour moi.
Je n'allais pas les vexer alors j'ai joué le jeu.
J'ai bien entendu, une heure après, mon humaine ressortir et m'appeler, mais j'étais hyper occupée.
Il était un peu difficile ce jeu de piste. Mais je ne voulais pas abandonner avant d'avoir trouvé les souris.


Quand je suis rentrée toute seule, sans que mon humaine ai besoin de ressortir une troisième fois, j'ai senti une certaine hostilité très mal venue. Pour ceux qui ont oublié, je rentre par le toit, puis la terrasse de ma chambre. La baie vitrée est un peu ouverte pour moi.
Elle s'est levée, a fermé la vitre et le volet roulant, s'est couchée et a éteint la lumière.
Je suis partie discrètement faire un tour dans la cuisine.
Quand je suis remontée, avant de monter sur le lit, j'ai miaulé d'une petite voix malheureuse. Normalement ça marche à tous les coups.
Ca a marché.
Elle m'a appelé pour que je vienne sur elle faire un immense câlin.
C'est bizarre, elle m'a insulté. Elle m'a traité de trainée, de traîneuse. Elle m'a dit qu'elle me détestait tout en me faisant des bisous.
Vous ne trouvez pas qu'elle est bizarre quand même ?
Parfois, vraiment, je ne la comprends pas.


Après je me suis calée contre elle pour dormir. Il était 23h45, donc grand temps de dormir ....


Bon, je vous laisse.
A bientôt.



mercredi 4 avril 2018

Sans paroles ou presque

L'effrayante bête
The scary beast



👾 👿 💀 🙀👾 👿 💀 🙀


👾 👿 💀 🙀👾 👿 💀 🙀


👾 👿 💀 🙀👾 👿 💀 🙀



A bientôt


dimanche 1 avril 2018

Joyeuses Pâques

C'est le Printemps pour de vrai
Billet d'Hisia

Bonjour,
Aujourd'hui c'est le vrai premier jour de Printemps pour nous.
Il a fait 19°C et un grand soleil.
C'est incroyable.


Et puis c'est aussi Pâques.
Nous sommes Chrétiennes, mais c'est une histoire de "civilisation" plus que de religion.
Mon humaine ne croit pas du tout à la notion de Dieu / Diable / Paradis / Enfer / péché.
Et moi je suis une chatte, alors je crois en la nature, au soleil, à la terre.
Et aussi aux étoiles. D'ailleurs ... j'en ai une dans l'oeil gauche.


Pâques c'est la vie, la fertilité, le renouveau. Et c'est parfois symbolisé par ... un lapin !
Alors j'ai décidé .... de transformer mes jolies oreilles en oreilles de lapin.


C'est rigolo. Dommage que ça marche surtout avec une oreille. Mais ce n'est pas mal quand même.


Que vous soyez Chrétiens ou pas, croyants ou pas, je vous souhaite un bon week end de Pâques (en retard ...).
N'oubliez pas ... ne mangez pas de bébés. C'est horrible de faire ça.


Je vous offre ces fleurs. Le grand cerisier se décide à fleurir enfin, avec plus de 2 semaines de retard.


A bientôt.
Portez vous bien.
Namasté




jeudi 29 mars 2018

Pas d'accord

Une non envie de coopérer, de refaire des présentations
Billet ... très long, pour changer un peu !

Nat à Chat : Hisia, il serait peut être temps de te lever. L'heure de la sieste est passée. Il y a un blog dont il faut que tu t'occupes.
D'ailleurs, souviens toi, nous avions convenu de faire un billet spécial.


Hisia : Tu as raison, je me lève et je m'occupe de tout.
Ne t'inquiètes pas, tu peux aller vaquer à tes occupations.


Hisia : Vous avez vu, nous avons une belle terrasse toute neuve, mais depuis un mois nous avons aussi un truc moche devant la terrasse.
Une espèce d'étendue de sable et terre mélangés. Un truc qui a durcit. Rien ne pousse. Elle est où ma pelouse ?


Nat à Chat : Hisia, la terrasse n'est pas le sujet convenu.
Hisia : Tu as eu une bonne idée de mettre des pots.
L'agave ça se voit que c'est de la récupération. Mais quand elle aura poussé ça ira.


Nat à Chat : Hisia ....
Hisia : C'était une super idée d'acheter une aloe vera.
Elle est belle.
Pourquoi tu ne l'as pas encore mise en terre dans son pot ? A oui... j'avais oublié. La dame de chez Botanic a dit d'attendre plusieurs semaines avant de la rempoter.


 Hisia : Vous avez vu, cet endroit étrange devant la terrasse. Comme je le disais avant c'était une pelouse. Maintenant c'est triste. Pauvre brin d'herbe qui essaye de survivre.


Hisia : En plus, quand il pleut, l'eau fait des rigoles. C'est d'un moche.
Le seul truc bien c'est que pour se rouler c'est pas mal.
Il parait que dans 10 jours quelqu'un va venir mettre de la terre et des graines de gazon. Ouf !
Nat à Chat : Hisia ça serait bien de revenir au sujet initial.


Hisia : Bon, voilà. J'ai fait mon billet.
Je voudrais bien rentrer dans la maison pour finir ma sieste.


Hisia : Je vous dis à bientôt.
Tu l'ouvres cette p.... de porte espèce d'humaine obtue !


Hisia : Super, je m'en suis bien tirée. Je n'ai pas eu à parler de l'autre espèce de errant.


Hisia : Je trouve que je suis douée. La reine de l'esquive.


Nat à Chat : Hisia, je me demandais où tu étais passée.
Ce n'est pas que je suis têtue, mais tu dois faire le billet sur le sujet prévu !
Hisia : Gnagna ... tu m'agaces.
Allez, je te suis sinon demain nous sommes encore là !
Nat à Chat :  Nous serons ...
Hisia : Quoi nous serons ?
Nat à Chat : Demain implique du futur. Donc demain nous serons encore là !
Hisia : Après demain aussi si tu continues à te croire intelligente.


Hisia : Vraiment pas envie de lui donner la vedette à celui là.


Hisia : Alors voilà, pour ceux qui sont (presque) nouveaux sur MON blog, je vous présente Felix.


Hisia : Felix est un traine-coussinet, un pique assiette, un chat sdf, sans maison.


Hisia : Dans ma grande bonté j'accepte qu'il mange ce qui reste dans mes assiettes.
Et mon Papy lui achète des sachets et des croquettes.


Nat à Chat  : Au lieu de l'insulter, si tu l'interviewais un peu.


Hisia : Okay. Je vais faire les présentations.



Hisia : Felix, qu'est ce que tu faisais un soir certain soir d'été de 2015 ?


Felix : Hein, c'est à moi que tu parles ?
Qu'est ce que c'est que cette question absurde ? Je ne sais pas ce que je faisais il y a 2,5 ans. Et toi ?  Tu te souviens de ce que tu faisais ?
Nat à Chat : Stop ! Je prend les chose en main.
Felix, depuis quand es tu sans maison ?
Felix : Je ne sais plus.
Nat à Chat : Tu as eu une maison ?
Felix : Je me souviens mal. Mais oui, c'était il y a plusieurs années. Et puis un jour j'ai trouvé porte close, et puis d'autres gens dans ma maison. Ils m'ont chassé.
Nat à Chat : Ca a du être dur.
Felix : Oui. Je ne comprenais pas du tout ce qui m'arrivais.
J'avais l'habitude d'aller dehors puisque je suis un chat de la campagne. Mais je dormais aussi dedans. Et là plus rien.
C'est compliqué d'apprendre à dormir dehors, de se protéger de la pluie, du froid. Et puis ici c'est sauvage, alors il faut dormir dans des endroits où je me sens en sécurité.
Nat à Chat : Tu as un abri que je t'ai fait.
Felix  : Oui, mais je ne m'y sens pas en sécurité.
Nat à Chat : Tu dors où ?
Felix : Secret de chat errant ! Désolé.
Nat à Chat : Tu as connu la faim.
Felix : Pas vraiment. Dans le coin j'ai toujours trouvé à manger. Et puis ça fait des années que je mange ici.
Nat à Chat : Tu n'as jamais eu envie de retrouver une maison et des humains à toi.
Felix : Non. Je n'ai plus trop confiance dans les humains. Et puis j'aime être libre.
C'est bien le coin. Comme je suis gentil je ne me fais pas trop chasser par les gens que je croise.
Hisia : Gentil ! Qu'est ce qu'il ne faut pas entendre !
Tu es un pénible Felix.
Et je vais te rappeler ce que tu as fait un soir de Septembre 2015.
Loustiquette avait l'habitude de somnoler les soirs d'été en contre bas de la maison. De là elle pouvait surveiller la route et aussi la colline.
Et un soir tu l'as attaquée. Tu lui as même cassé un croc.
Après ça elle ne voulait plus sortir du tout. Il a fallu des trésors de patience à Nat à Chat et à moi pour qu'elle ose de nouveau mettre une patte dehors.
Ca a pris des mois. Tu l'as traumatisée.
Felix : Je ne m'en souviens plus.
Nat à Chat : Et ce n'est pas le sujet.
Hisia : Okay. Je m'en vais plus loin !
Nat à Chat : Tu sais que tu es le bienvenu ici Felix. Tu trouvera toujours à manger.
Allez, je te laisse tranquille.


Hisia : Franchement, je ne peux même plus faire ce que je veux de mon blog.
Heureusement que ce n'est qu'une fois tous les 2 ou 3 ans ...


Felix : Je trouve ça pas mal cet espace sableux.


Felix : L'herbe c'est bien. Mais là j'ai l'impression d'être sur une plage exotique. Ca a son charme.


Felix : En parlant de charme, je vais aller faire causette avec la Princesse. Elle fait genre qu'elle ne m'aime pas. Mais au fond elle est totalement séduite.


Hisia : Je rêve ! Qu'est ce qu'il vient faire par là celui là. Ca ne lui a pas suffit de monopoliser mon blog ?


Felix : Jolie Princesse, ton Prince Charmant arrive.


Hisia : Mais vas te faire voir ailleurs espèce de malatru. En plus tu es moche.
Et quand je pense que certaines personnes trouvent que tu ressembles à un lion !


Hisia : Voilà. Je m'en suis débarrassée et j'ai trouvé un endroit à ma mesure.


Hisia : Je suis la Reine Lionne.
Girl power !


Je félicite ceux qui sont restés jusqu'au bout.
Et je vous dis à bientôt.
Portez vous bien.